• +237 222 221 201

OBIV MANAGEMENT

Bien préparer son budget

Bien préparer son budget

Les 3 principes majeurs à respecter

Les fiches de notre rubrique « OBIV Management » ont jusqu’ici été principalement centrées sur les postures à développer par les managers. Pour l’efficacité et aussi l’efficience de ces postures, une notion importante est à prendre en compte et fait l’objet de ce post : le budget.

Le budget est un outil  largement utilisé par les gestionnaires. La méthode et la procédure budgétaire se révèlent en effet très utiles dans le cadre d'une entreprise ou d'une organisation pour servir de point d'appui aux activités de prévision, de pilotage ou de contrôle.

De manière basique, pour un agent économique (un individu, un ménage, une association, une entreprise, un État...) ou une entité (un service, un projet, une mission,...) le budget est un document récapitulatif des recettes et des dépenses prévisionnelles déterminées et chiffrées pour un exercice comptable à venir (généralement l'année). Il est une clé de réussite lorsqu’il est bien préparé, bien exécuté et bien évalué. Nous nous intéressons ici spécifiquement à sa préparation.

Préparer un budget est un exercice incontournable pour le manager qui tient au bon déroulement des activités de la structure. Pour le faire, il est important de formaliser cette préparation en gardant à l’esprit que, le budget détermine dans quelles conditions et dans quel confort financier les équipes de travail vont évoluer.

L’élaboration du budget passe par sa rédaction et par la négociation avec les différentes parties prenantes. Que ce soit lors de la rédaction ou de la négociation, il est capital pour le manager de respecter ces trois principes majeurs :

  • rester en phase avec la stratégie de l’entreprise ;

  • tirer les enseignements de l’exercice précèdent ;

  • envisager plusieurs scénarios.

Un budget bien monté se doit d’être d’une lisibilité claire sans noyer le lecteur sous des chiffres. Lorsqu’il a été bien élaboré, le manager est capable de le défendre et d’anticiper sur les aléas de l’environnement interne ou externe de son organisation.

 

Se rendre visible grâce aux outils web

Gérer sa carrière : Importance de la visibilité grâce aux  outils web

Les 5 astuces d’OBIV Solutions

 Que vaut une valeur sans valorisation ? En plus du bouche à oreille et des publicités radios et télés, les outils Web offrent une opportunité de visibilité incontestable à condition d’en faire bon usage. L’adresse email, whatsapp, twitter, Instagram et autres outils web sont autant de moyens de communication professionnels et personnels. Ils s’ajoutent au téléphone, fax et lettres et peuvent devenir chronophages et contreproductifs s’ils ne sont pas mis en cohérence et s’ils ne sont pas convenablement gérés. Comment s’y prendre ?

  1. Choisir un objectif de communication

On ne communique que si on a de quoi vendre. Comme pour un produit classique, il faut au préalable déterminer l’image, « le soi public » que l’on veut faire valoir. La communication est une science et un art. Le recours aux experts peut s’avérer indispensable pour une communication réussie. De même, il est indispensable d’établir un ordre de priorité parmi les outils web ciblés. Tous les outils ne se valent pas en tout temps. En fonction du contexte et des enjeux du moment un ordre de priorité peut être établit. Au plan professionnel, le courrier (lettre), reste une priorité, ensuite le mail, le SMS, whatsapp, twitter et instagram. Selon l’urgence, whatsapp ou le SMS sont utilisés pour passer un message. Ils se sont imposés comme des outils de communication professionnelle. Bien que dans certains cas leur valeur juridique peut être questionnée, les outils web sot un bon multiplicateur d’information. Le concept de réseaux sociaux qui leur est attribué illustre la capacité de ces outils à diffuser des informations dans des temps réduits. Une mauvaise réputation est très difficile à corriger. L’enjeu est donc de choisir la bonne information et la bonne image à diffuser pour ne pas subir l’effet pervers de la grande diffusion.

  1. Cibler les médias en fonction des objectifs visés

Il devient difficile de communiquer dans tous les médias à la fois. Un ciblage est indispensable. Pour choisir, il faut au préalable savoir ce qui existe. Un inventaire exhaustif des médias Web est indispensable. Un tri est ensuite opéré à la suite de l’analyse de leur orientation éditoriale. L’appui d’un expert du domaine, facilitera la tâche. La portée de certains médias et le cout y afférents sont des déterminants du choix à opérer.

  1. Mettre ses outils web en cohérence

Il convient de s’assurer de la cohérence de ses outils Web. Exister sur la toile relève d’une stratégie bien pensée. Il est question de savoir quelle image vous voulez véhiculer et comment les outils web contribuent à l’entretenir.  Les spécialistes en communication recommandent désormais de disposer comme une entreprise, d’une stratégie de communication efficace. Vous êtes le produit que vous vendez à travers ces outils Web.  Ne vous tromper pas, ce n’est pas parce que vous serez accompagné de spécialistes que vous allez leur confier votre « produit », vous êtes votre premier markéteur !  Une lecture contrôlée et régulière de vos outils web est recommandée. L’établissement de créneaux horaires est une option qui permet d’éviter d’avoir l’impression de passer la majeure partie de son temps devant sa page facebook, son email, son compte twitter ou researchgate etc...

  1. Répondre aux internautes

 

L’une des particularités des outils web est qu’ils vous imposent une régularité et parfois une instantanéité. Exister sur la toile c’est appartenir à une communauté d’internautes. Cette appartenance est conditionnée par des contacts entre ses membres.  L’absence de communication vous exclue automatiquement de la communauté. Comme dans la vraie vie, vous devez vous informer de la vie de la communauté, des évènements marquants de ses membres et apporter votre mt de compassion ou de solidarité quand cela est nécessaire.

  1. Apprenez le langage des outils webs

La communication web a ses exigences. Messages courts et concis. Pour la plupart, les « une image vaut mille mots ». C’est le lieu des libertés des abréviations et des icônes ! Apprenez les significations des icônes et vous gagnerez du temps !

Retenez toutefois que l’espace Web est un espace virtuel mais un espace tout de même avec ses dangers et ses risques. Dans cet environnement des précautions sont également à prendre pour protéger son image et globalement sa vie personnelle et professionnelle. La cybercriminalité produit autant sinon plus de dégâts que la criminalité traditionnelle.                                                                   

Gérer sa carrière c'est se prendre en « MAIN »

 Gérer sa carrière c'est se prendre en « MAIN »

  Les 5 astuces d’OBIV Solutions

  1. Se donner une définition de la carrière

 La notion de carrière est d’autant plus difficile à définir que ses contours sont souvent flous. Deux grands courants peuvent être distingués. Le premier analyse la carrière comme une succession de postes et de statuts précis dans une organisation (carrière objective). Le second définit la carrière comme la façon dont une personne perçoit l’évolution de sa vie professionnelle et interprète ce qui lui arrive. L’important n’est plus de savoir si une personne a franchi un, deux, ou trois échelons de la grille hiérarchique en cinq ans, mais de savoir si elle considère que cette progression correspond à ses aspirations et comment elle voit ses perspectives d’évolution. La carrière renseigne donc sur la satisfaction au travail et nourrit l’objectif de progression et de développement personnel et professionnel.

  1. Le préalable : identifier ses motivations au travail

Les orientations individuelles de carrière peuvent être évaluées par différents outils. Un des plus connus, l’ancre de carrière, a été défini par Schein (1978). Selon, lui, lorsqu’une personne a le sentiment que son emploi ne correspond plus à ses talents, ses besoins ou ses valeurs l’ancre la ramène vers un environnement qui correspond à une image d’elle-même relativement stable. Au début de sa vie professionnel, après sa sortie d’école, elle précise progressivement sa conception de sa propre carrière en étant confronté à des défis. Les choix initiaux sont faits sur la base d’une image assez floue qu’elle a des carrières, puis cette image est remise en question par les expériences concrètes de travail et les relations professionnelles avec les collègues. Il se forme ainsi une identité de carrière stable, qui se distingue des choix professionnels initiaux.

Schein, remarque que la plupart des gens ne sont pas conscients de leurs ancres tant qu’ils n’ont pas à faire de choix concernant leur développement, leur famille ou leur carrière, mais qu’il est utile qu’ils prennent  conscience pour faire de meilleurs choix dans leur vie professionnelle. Selon lui, une personne peut ainsi privilégier la technique, le Management ; l’Indépendance, la Sécurité ou la créativité. Les travaux ultérieurs ont contribué à mettre en évidence de nouvelles ancres telles que l’Identité, le service, la Variété, le Défi ou l’Internationalisme.

  1. Se convaincre de ce que la carrière n’est pas linéaire

Comme un enfant nait, rampe, marche et court, la carrière se vit par équipe. Plusieurs auteurs présentent des modèles d’étape de vie au travail. Ils partagent tous l’évolution de carrière calquée sur la courbe de cycle de vie des produits en marketing présentée en 4 étapes. La première, l’exploration, correspond à une période où la personne établit son identité professionnelle. Une fois qu’elle a retrouvé sa « niche », la personne entre dans la phase de développement, qui se caractérise par l’avancement, la promotion au prix d’efforts importants dans le travail, l’élévation dans la hiérarchie sous l’effet d’un besoin de réussite. La troisième étape correspond à l’âge de la quarantaine. Lorsqu’ils atteignent la quarantaine, les salariés sont souvent au maximum de leur compétence. Des difficultés familiales sont  fréquentes à cet âge, de même que quelques ennuis de santé. La crise de la mi-carrière est alors une période stressante et anxiogène. Enfin, dans une période de retrait, ou de désengagement, la personne commence à s’investir dans d’autres activités, à préparer sa retraite.

  1. S’impliquer dans la gestion de sa carrière

Planifier sa carrière sa carrière ce n’est pas seulement changer d’emploi pour un autre plus rémunérateur et comportant plus de responsabilités, mais aussi penser à la nécessité de s’occuper de sa carrière pour faire des choix organisés et articulés en fonction de ses aptitudes, de ses habiletés, de ses aspirations personnelles, etc. Il s’agit d’orienter son développement professionnel de façon réaliste en vue de l’atteinte d’objectifs personnels et de ceux de l’organisation, car la notion de carrière marque le triomphe du qualitatif et de la « modélisation » et oblige chaque individu à traiter son avenir professionnel comme un patrimoine. En somme, la gestion de carrière peut aider un individu à progresser dans son occupation professionnelle.

  1. La carrière ne se fait pas « seul »

Edith Luc (2005) recommande au moins la contribution de 6 acteurs qui aident à faire carrière :

  • Un modèle inspirant : celui qui vous voulez ressembler
  • Un anti modèle : celui à qui vous ne voulez surtout pas ressembler
  • Un coach : vous aide à améliorer votre compétence dans un métier
  • Un challenger : vous posse aux défis, à la limite de vos forces et capacités
  • Un mentor : le vrai guide
  • Un passeur : fait parler de vous dans des espaces privilégiés auxquels vous n’avez pas accès !
  • 7942, Avenue Foch, Yaoundé
  • +237 222 221 201
  • +237 699 675 830 / 671 635 485
  • +237 222 221 201
  • Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Statistique

Compteur d'affichages des articles
30439

Miniatures

GOOGLE MAP

Newsletter

Social Connect

Nous Ecrire

  Mail is not sent.   Your email has been sent.
Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. Cookie policy. I accept cookies from this site. Agree